Miscellanées de Septembre

4

5 octobre 2014 par johnniebeetroot

Couverture

Le mois de septembre a été placé sous le signe du morceau de bois punk. Crédit photo : Free People

Saloon,

Si vous commenciez à en avoir marre que je parle tout le temps de mon voyage à New York, ça tombe bien puisqu’on va enfin changer de sujet. Il était temps.

Et à la place, on va parler des choses que j’ai bien aimées au mois de Septembre (et que je n’ai pas reniées au mois d’Octobre).

Lectures

L'Homme sans argent

L’Homme sans Argent par Mark Boyle – Les Arènes

Voici le récit de Mark Boyle, irlandais vivant en Angleterre, qui décide de vivre une année entière sans argent. 

Sans argent DU TOUT.

Au début j’ai pensé : « Oui, c’est grosso modo moi quand j’étais étudiante, quoi ». 

En fait : non. Déjà, parce que je ne suis pas un homme et je ne suis pas d’origine irlandaise. Et ensuite parce que je n’avais pas un budget de 0 euro par jour, comme Mark.

Et accessoirement aussi parce que je ne vivais pas de nourriture récupérée auprès des supermarchés, ni de mon propre potager, que je ne faisais pas mon compost, que je ne produisais pas ma propre énergie, que je ne me déplaçais pas uniquement à vélo, et plein d’autres choses dans ce goût-là. OK, vous pouvez me traiter de feignasse. 

Bref, si on peut se dire au départ que le mec est légèrement tapé de la tête pour s’infliger un truc pareil, son expérience permet de réaliser un certain nombre de choses. Par exemple la quantité de nourriture que l’on gâche. Ou encore la solidarité qui se manifeste, même quand on ne s’y attendait pas.

Juste pour que vous vous rendiez compte du truc : à la fin de son année sans argent, il décide d’organiser une petite sauterie avec 3 500 personnes histoire de célébrer tout ça. Sauf que TOUT doit être gratuit. Alors, si vous voulez savoir comment il est parvenu à récupérer autant de bière et de guacamole gratos, lisez ce livre, vous serez étonnés.

Cinéma

Pride

Ce film est basé sur des faits réels, à savoir le soutien, par un groupe de gays et de lesbiennes anglais, à une grève de mineurs en 1984 sous Thatcher. (Précision pour Jakiche Kinidi : Des mineurs qui travaillent dans une mine. Pas des individus de moins de 18 ans.) Ca donne la chose suivante : un film drôle, très émouvant, familial et passionnant. 

Alors oui, ça n’est pas du « grand cinéma ». Donc si vous trouvez qu’il n’y a que David Lynch qui fasse des films dignes de ce nom, il y a des chances pour que Pride ne soit pas votre tasse de thé (anglais). (Mais en ce qui me concerne, je n’ai jamais rien compris aux films de David Lynch. Sauf celui où le mec se balade en tondeuse. Le scénario était un peu plus accessible). 

En l’occurrence, je pense que quand il s’agit de mettre en avant la tolérance et la solidarité, il n’y a pas de petit cinéma ou de grand cinéma. Et je suis convaincue que vous passerez un très bon moment en allant voir ce film. Si ce n’est pas le cas, ça aura au moins contribué à agacer quelques intolérants obscurantistes et c’est toujours ça de pris.

Consomm’action

L’Archiduchesse – Chaussettes Made in France

Archiduchesse RT

S’habiller en Made in France peut vite être une entreprise compliquée. Surtout quand on veut que ce soit à un tarif correct et qu’on a envie de porter autre chose qu’une marinière et des espadrilles. Et c’est encore plus compliqué en ce qui concerne les sous-vêtements.

Je ne vous raconte donc pas mon angoisse quand je me suis rendue compte que la plupart de mes chaussettes étaient trouées. J’étais face au dilemme suivant : soit je me mettais à porter des espadrilles pieds-nus jusqu’à la fin de mes jours (ce qui est quand même un peu le summum pour puer furieusement des pieds), soit je me démerdais pour trouver des chaussettes fabriquées dans l’Hexagone.

Heureusement pour vos narines, je suis tombée sur l’Archiduchesse. Des chaussettes fabriquées à Saint Etienne, à un tarif tout à fait décent, et déclinées en plein de coloris trop cool. Bim, j’ai passé commande de plusieurs modèles et je vous le confirme : c’est la Rolls (mais made in France) de la chaussette. 

Par contre, je n’ai toujours pas trouvé d’équivalent pour les culottes… Le seul truc qui s’en rapproche un peu c’est le Slip Français. Mais alors là, autant vous dire que je ne flashe pas du tout sur le design. Je ne vois pas pourquoi je mettrai ma vie de couple en péril au nom de la cocoriconsommation. Faut quand même pas charrier.

Slip FR

Park Slope Food Coop – Supermarché coopératif américain (depuis 1973)

Park Slope

OK, j’ai menti quand j’ai dit qu’on ne parlerait plus de New York. Mais vous verrez, c’est super.

Comme je vous le racontais dans mon précédent billet « Une grosse Pomme peut en cacher une autre », on a essayé, avec Elvis Parsley, de prendre la température en matière d’initiatives collaboratives et environment-friendly. Et puis c’est toujours intéressant de voir les différents d’incontinent à un autre.

C’est comme ça qu’on est partis à la découverte du supermarché coopératif de Park Slope, à Brooklyn.

Le concept, c’est un supermarché intégralement géré par ses membres. Celui de Park Slope en compte 16 000. Moyennant 2 heures 45 de travail toutes les quatre semaines, les membres de la coopérative peuvent faire leurs courses dans le magasin. Le but est de proposer des aliments de qualité (en grande partie issus de l’agriculture biologique), choisis par la communauté et au meilleur prix possible.

C’est ainsi que la coopérative de Park Slope vend des produits en moyenne 40% à 60% moins chers que dans les circuits de distribution traditionnels. Le magasin génère une marge d’environ 21% sur les produits vendus, ce qui permet de couvrir les frais de fonctionnement et d’employer des gens, car la coopérative compte une soixantaine de salariés.

Bref, avec Elvis, on a eu la chance d’avoir une visite guidée et de pouvoir échanger avec un des membres de la coop. Il a juste suffit qu’on se présente au magasin et qu’on dise qu’on souhaitait en savoir plus pour qu’on nous organise ça. Trop sympas les mecs.

Heureusement, il est question que le concept s’étende à Paris avec le lancement de la Louve. Avec Elvis, on sera à une des réunions d’information à la fin du mois parce qu’on espère bien devenir louveteaux nous-mêmes. Si vous voulez vous y joindre ce n’est pas compliqué, il faut réserver un créneau sur leur site. (Je crois que c’est pour éviter les défécations de dernière minute).

BD

Après avoir magnifiquement traité de la pêche en eaux profondes, Penelope Bagieu a frappé une nouvelle fois avec ce petit bijoux de BD expliquant le réchauffement climatique. Et je t’assure que ça peut te plaire même quand tu en as maaaarre de l’écologie, que tu t’en fiches, que ça ne t’intéresse pas, qu’en clair tu TOFU.

Moi je veux Penelope au Ministère de l’écologie. Ou en Marianne. (Et avec une culotte Le Slip Français en guise de bonnet frigide). 

Extrait de la BD de Penelope Bagieu. La totalité est ici.

Extrait de la BD de Penelope Bagieu. La totalité est ici.

Et vous, quelles sont vos découvertes de septembre ?

Publicités

4 réflexions sur “Miscellanées de Septembre

  1. Charlotte C. dit :

    Moi, ce mois-ci, j’ai découvert « co-recyclage », un site internet pour donner les objets dont on veut se débarrasser, au lieu de les vendre…
    http://www.co-recyclage.com/

    J'aime

  2. Merci pour cette découverte chaussettesque, je me suis commandé quelques paires aussi !
    L’homme sans argent est vraiment un bouquin génial, on devrait le faire lire aux enfants au collège héhé !

    J'aime

    • Super ! Si tu trouves un truc équivalent pour les culottes, je suis preneuse ! 😉
      Et oui, l’homme sans argent c’est passionnant. Ça ne m’a pas motivée à vivre de cette façon mais le challenge est passionnant et courageux !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Reçois les nouveaux articles par mail. Je n'écris pas beaucoup donc tu ne seras pas spammé...

Rejoignez 75 autres abonnés

Hellocoton

Pinterest

Catégories

Archives

Instagram

Je découvre Les Savantes sur @franceinter par @laurenbastide et c'est super 👍🏾💪🙏🏼 #feminisme Docu sur la Sécurité sociale aujourd'hui à Saint Michel. Super 👍#securitesociale #solidarite Hier au Théâtre du Palais Royal pour la pièce Edmond, c'était super 👍 🤗#theatre #edmond #edmondrostand Enfin dispo à la bibli! #vendredilecture #mathilderamadier #startup #precarisation
%d blogueurs aiment cette page :