Déchets-nons nous ! Alternatives pour réduire son empreinte poubelle #1 – Salle de bains

3

14 août 2014 par johnniebeetroot

Saloon !

Vous avez remarqué ?
Partout, au Jité, dans les Niouspèpeur, on nous parle de notre empreinte carbone. Et même qu’il faudrait la réduire pour lutter contre le réchauffement climatique.
L’empreinte carbone.
Pourtant, quelqu’un l’a déjà vue l’empreinte carbone ? Alors, komenkonfé pour réduire un truc konpeupa voir, j’vous demande ?

Et ben j’ai la solution. C’est pas pour frimer, mais sur ce coup, heureusement que Johnnie est là. Sinon on serait encore comme des cons à chercher partout cette foutue empreinte carbone sans pouvoir la réduire.

Alors qu’est-ce que c’est, ma solution ? 

Ma solution, mise au point avec toute une équipe de grands chercheurs fictifs, c’est d’utiliser une nouvelle unité de mesure : l’empreinte poubelle. Parce que ça, l’empreinte poubelle, tout le monde voit ce que c’est. C’est concret, c’est tangible.

Pour ceux qui ont quand même un petit doute, je m’en va vous donner un exemple de matérialisation de l’empreinte poubelle : c’est genre quand on a l’impression que la poubelle est toujours trop petite. Et genre qu’on appuie sur les trucs qui débordent pour que ça rentre. QUAND MÊME.

Autre aperçu de l’empreinte poubelle : c’est quand on est convaincu qu’on passe son temps à la descendre. Ou plutôt qu’en général, on se souvient qu’on devait le faire alors qu’on est déjà arrivé au rez-de-chaussée quand on habite au 12ème sans ascenseur.

L’empreinte poubelle est là, partout, et elle nous suit comme un vieux chouinegoume collé à la godasse.

Réduire son empreinte poubelle

Alors, c’est toujours pas pour me vanter, mais j’suis plutôt du genre à toucher ma bille pour trouver des solutions d’avenir. (J’en profite d’ailleurs pour vous rappeler qu’il ne faut pas toucher sa bille trop souvent, parce que ça peut rendre sourd, et en plus c’est péché).

Bref, je me suis dit : « Johnnie, toi qui en as sous le Stetson, et si t’arrêtais de mettre des trucs dans ta poubelle ? Ca réduirait pas ton empreinte poubelle, par ce fameux Saint l’Hasard ? ».

« Ah mais en voilà une idée qu’elle est ben bonne !! » Et je me suis collé une grosse tape entre les omoplates (j’suis plutôt du genre souple, comme mec) pour me féliciter d’avoir trouvé LA solution qui allait sauver la planète, l’homme et les otaries.

Parce qu’il faut savoir qu’en moyenne, en France, chaque personne (c’est-à-dire chacun de nous, faut pas s’leurer) produit 390 kilos de déchets par an*. Et vous savez comment marchent les moyennes : y en a qui font plus, y en a qui font moins. Alors pour ceux qui font moins : merci les mecs, faut pas mollir. Et pour ceux qui font plus, sans vouloir crier haro sur le bidet, va falloir se décider à faire kek’chose sinon ça va se finir avec des plumes et du goudron. Juste une p’tite mise en gare.
* Chiffres de l’ADEME (mais de quelle dème tu parles ???)

Alors, comme Las Vegas ne s’est pas faite en un jour mais que tous les chemins y mènent, on va y aller par étape. Parce qu’il faut se fixer des petits objectifs concrets dans la vie. C’est comme ça qu’on mesure nos victoires. Et aujourd’hui on commence par réduire l’empreinte poubelle dans la basseroume.  

La fin du jetable…

Imaginez que vous utilisez un objet que vous allez finir par jeter dans quelques instants. Et que, du coup, vous allez devoir faire appel à un deuxième objet qui connaîtra, dans un délai tout aussi court, le même sort que le premier. Et ainsi de suite. C’est ce qui définit l’ère du jetable. Ou plus exactement les errements du jetable car on voit bien que ça ne mène nulle-part, sauf chez l’Abbé Ration. Et, souvenez-vous de ce qu’on vous enseignait à l’école communale : l’Abbé Ration finit toujours par mener à l’Abbé Rézina. Et faites-moi confiance, l’Abbé Rézina, c’est vraiment pas un mec qu’on a envie de connaître.

Mais, heureusement, il existe une autre voie…!

… le retour au réutilisable

L’idée, c’est de revenir vers un truc qu’on connaît déjà. Même qu’on ne comprend pas comment ça a pu apparaître ringard un jour : le réutilisable. Genre tu utilises un truc, et plutôt que le jeter bêtement, et bien tu le nettoies, tu le ranges et tu peux t’en resservir plus tard. DINGUE. Je pense que le mec qui a inventé ça, il avait tout compris à la vie. Parce que le réutilisable, ça c’est une solution d’avenir.

Et comment on utilise du réutilisable dans la salle de bains ? Petit tour d’horizons d’écolutions toutes validées par moi-même et qui vont inverser la courbe de l’inflation des déchets. 

1. Mouchoirs en tissu / 2. Coupe menstruelle Lamazuna / 3. Brosse à dents MonteBlanco / 4. Noix de lavage AromaZone / 5. RhinoHorn / 6. Lingettes réutilisables Lamazuna / 7. Rasoir Preserve / 8. Base lavante neutre AromaZone

1. Mouchoirs en tissu / 2. Coupe menstruelle Lamazuna / 3. Brosse à dents MonteBlanco / 4. Noix de lavage AromaZone / 5. RhinoHorn / 6. Lingettes réutilisables Lamazuna / 7. Rasoir Preserve / 8. Base lavante neutre AromaZone

Des mouchoirs en tissu (1)
Toutes les blogueuses mode en parlent : la saison automne/hiver 2014/2015 sera marquée par le grand retour du mouchoir en tissu ! Après le jean slim, le sac Vanessa Bruno, la sandale Birkenstock, vous verrez des mouchoirs en tissu partout. Oui, comme ceux de Papy Marcel.

A pois, à carreaux, ou à rayures, vous ne pourrez pas passer au travers de cette tendance qui vous fera tourner la tête. Vous verrez même les mouches choir ! Les fashionistas pourront se tourner vers la version bandana pour faire concurrence à Lio (et son fameux bandana split).

Vous n’auriez jamais cru que Papy Marcel puisse être un trendsetter.

Une brosse à dents à tête changeable – MonteBianco (3)
Question à une pistole : si c’est la tête de la brosse à dents qu’on use, pourquoi on jette aussi le manche ? J’offre une jument à celui qui trouve une réponse sensée (la réponse : « pour faire marcher l’économie » ne sera pas reçue).

MonteBianco a trouvé une solution : fabriquer une brosse à dents dont on ne change que la tête, dont le manche est conçu en plastique recyclable et dont l’usine est en Allemagne. Parce que pour tout vous dire, avant de connaître MonteBianco, j’avais trouvé la Bogobrush : une brosse à dents en bambou biodégradable. Sauf que le bambou vient de Chine et que la brosse est fabriqué aux Etats-Unis pour être ensuite expédiée en France… Autant vous dire qu’il y a mieux, en terme d’impact environnemental. Et oui, la recherche de solutions écologiques comprend parfois un certain nombre de foirages.

Une coupe menstruelle – Lamazuna (6)
Vous le savez, j’ai déjà écrit une ode aux coupes menstruelles (ici). Je ne vais donc pas faire de redite mais une comparaison simple : un tampon se garde 3 à 4 heures alors qu’une coupe menstruelle se garde 3 à 4 ans. Et oui, ça vous en bouche un coin.

Une Rhinohorn (5) – en pharmacie (à commander éventuellement)
Je vous vois venir : ceci n’est pas un sex toy. C’est un ustensile en plastique dans lequel vous mettez de l’eau tiède et un peu de sel pour nettoyer vos sinus. Ca fonctionne bien mieux qu’un spray d’eau de mer traditionnel car, avec la Rhinohorn, l’eau rentre par une narine et sort par l’autre en délogeant toutes les impuretés.

Un peu moins glamour qu’un sex-toy, en effet, mais c’est l’arme fatale en cas de rhume. Même que ça a été mis au point par des chercheurs de la NASAle.

Un rasoir rechargeable – Preserve (7)
Les rasoirs jetables sont à l’image des pubs BIC avec Eric Cantona : datés. Je vous présente le rasoir Preserve, en plastique recyclé et recyclable et dont vous pouvez changer la lame. Parce que ce sont vos poils qu’il faut raser, pas la nature.

Des lingettes lavables pour remplacer les cotons Lamazuna (6)
Et si on arrêtait d’utiliser des cotons jetables pour se démaquiller ? Lamazuna rend la chose possible avec ces lingettes réutilisables en micro-fibres qui peuvent être lavées plus de 300 fois. Et elles vont encore plus loin qu’un simple substitut aux cotons : la lingette humidifiée permet d’enlever le maquillage sans produit supplémentaire. C’est plus une solution d’avenir, c’est la révolution en marche.

Penser aux nappes phréatiques, c’est automatique

Dans la salle de bains, les déchets sont également constitués de ce qu’on déverse dans l’eau. Donc on met un terme à tous les composés synthétiques (ou plutôt sans tête ni éthique) qui détériorent les eaux et notre santé.

Un produit lavant multi-fonctions naturel – AromaZone (8)
Et si vous n’aviez besoin que d’un seul flacon dans votre douche ? Un produit qui permet de tout nettoyer, depuis votre chevelure de sirène jusqu’à vos doigts de pieds, en passant par … euh, le reste. Et, en plus vous pouvez l’acheter en grande quantité pour le verser dans un flacon rechargeable et vous réduirez encore davantage votre impact poubelle. Intervention de Sylvie Vartan : « Et là, vous serez vraiment la ‘poubelle’ pour aller danser, ah ah ! ». 

Des noix de lavage – Aromazone (4)
Voici une alternative simple et naturelles aux lessives : des noix biodégradables qui lavent le linge. Il suffit de mettre 3 à 4 noix dans une pochette en coton parmi votre linge et elles libèrent un savon naturel au contact de l’eau. Même à 30°. Ouais. Bientôt vous ne jurerez plus que par ça, et pour faire écho au sketch de l’ami Colucci : elles seront bientôt votre Co-Coluche.

Et au prochain numéro, on abordera la réduction de l’empreinte carbone dans la cuisine ! YEE-HAW !

Publicités

3 réflexions sur “Déchets-nons nous ! Alternatives pour réduire son empreinte poubelle #1 – Salle de bains

  1. Morgane dit :

    Pour reduire ma poubelle, j’ai decouvert la boutique http://www.biokime.com j’adore ya toujours pleins de bonnes idees. Et le fait de ne plus avoir a racheter tout le tps bah j’ai vraiment l’impression de faire des economies 😀

    J'aime

  2. […] des sprays en pharmacie mais je vous recommande tout particulièrement la RhinoHorn dont je parlais ici. Ne vous laissez surtout pas intimider par la photo […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Reçois les nouveaux articles par mail. Je n'écris pas beaucoup donc tu ne seras pas spammé...

Rejoignez 75 autres abonnés

Hellocoton

Pinterest

Catégories

Archives

Instagram

Metallic #hendrix Irvin de la #citedesenfantsperdus #cityoflostchildren ; expo #carojeunet Costume de #miette par #jeanpaulgaultier pour #lacitedesenfantsperdus #cityoflostchildren ; expo #carojeunet #Jeunet et #audreytautou pour #unlongdimanchedefiançailles ; expo #carojeunet
%d blogueurs aiment cette page :